Pour la finale de la CAN 2019, le dispositif de sécurité sera identique à celui du 14 juillet à Paris

La préfecture de police parisienne a annoncé lors d’une conférence de presse le 17 juillet, le dispositif de sécurité prévu pour la finale de la Coupe d’Afrique des nations de football, qui opposera le Sénégal à l’Algérie : 2.500 policiers seront mobilisés.

Le dispositif de sécurité sera identique à celui du 14 juillet, avec 2.500 policiers et 300 pompiers mobilisés afin de sécuriser les Champs-Elysées. Le but principal de ce dispositif est d’éviter les dégradations des commerces, et les actes de vandalismes commis par certains supporters de l’équipe algérienne. Le préfet a insisté sur le fait que cet événement devait rester une «manifestation de joie».

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a également annoncé qu’«un dispositif de protection des façades, des bâtiments, des commerces et d’encadrement sur toute la longueur de l’axe entre la Concorde et la porte Maillot» serait mis en place.

Au total, 282 personnes ont été interpellées dimanche en France, après les célébrations de la qualification de l’Algérie pour la finale de la CAN ainsi que plusieurs abus coïncidant avec les festivités du 14 Juillet. Des altercations ont eu lieu entre les forces de l’ordre et des supporters sur les Champs-Elysées et de nombreuses vidéo-verbalisations avaient été réalisées le même soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *