Quand Abdellatif El Hamamouchi, mythomane et fraudeur, essaye d’attirer l’attention sur lui

Des sources sécuritaires ont catégoriquement démenti vendredi soir les allégations véhiculées par Abdellatif El Hamamouchi, selon lesquelles il aurait été violemment frappé par sept policiers.

Barlamane.com a reçu des vidéos, spontanément filmées par les amis de Abdellatif El Hamamouchi, qui affirment avec certitude que le récit que ce dernier raconte est forgé de toutes pièces.

Rappelons à ce titre que la rédaction de Barlamane.com a publié hier un article qui met à nu les allégations mensongères et les contre-vérités véhiculées par Abdellatif El Hamamouchi dans le vil objectif de nuire à l’image du Royaume.

En comparant entre le discours mensonger qu’il tient, coûte que coûte, à populariser et les vidéos qui font montre de son jeu de comédien, Abdellatif El Hamamouchi aura-t-il enfin honte ? Va-t-il renoncer à sa comparaison absurde et déraisonnable avec l’américain George Floyd ?

Abdellatif El Hamamouchi se complaît dans l’oisiveté. Il cherche à se modeler sur Abderrahmane Benameur qui a, plus qu’une fois, prétendu avoir été rossé par les forces de l’ordre alors qu’il tombait toujours seul, sans que personne ne le touche. Il suit également les pas de Abdelhamid Amine, celui qui, en faisant semblant de manifester, criait toujours à tue-tête avant de tomber, poussant ses camarades de jeu à tenir le rôle d’ambulanciers.

Abdellatif El Hamamouchi, qui ment comme il respire, prétend avoir été entouré par sept policiers qui l’ont brutalement molesté, se comparant ainsi à l’américain George Floyd. Etant donné que l’histoire qu’il raconte est, du tout au tout, controuvée, il est de notre devoir, en tant que média responsable, de lui corriger les erreurs de son imagination. En effet, George Floyd est mort étouffé lors d’une interpellation par quatre [et non par sept] policiers. En plus, le fait qu’il soit approché par un Pacha, ses assistants et sept policiers suggère qu’il manifestait tout seul et il est impossible que tant d’hommes se soient enrôlés pour l’assiéger.

Abdellatif El Hamamouchi, fraudeur, avait précédemment falsifié sa page Facebook, en utilisant le nom d’une figure bien connue au Maroc. Il a également prétendu avoir été avec Maâti Monjib lors de son arrestation à Rabat, estimant que personne ne dénoncerait ses fausses allégations, avant qu’une personne publie un post sur les réseaux sociaux révélant que c’est lui qui a été avec M.M.

Les amis de El Hamamouchi savent bel et bien qu’il n’est qu’un préposé qui affectionne l’exagération et les scénarios impulsifs. Tantôt, il se présente comme un étudiant à la faculté de droit, tantôt comme un militant des droits de l’Homme, et parfois même comme étant un journaliste en freelance.

Qui pourrait croire que El Hamamouchi a été assiégé par sept policiers, le pacha et ses aides, qu’il a été roué de coups, sorti indemne de l’affaire puis immédiatement parti devant son ordinateur pour raconter au monde ses péripéties mensongères ? Clairement personne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *