Quelque 800 migrants morts en route pour les Canaries en huit mois

Quelque 785 migrants sont morts en tentant de rallier les îles Canaries depuis l’Afrique occidentale entre janvier et août 2021, soit plus de deux fois plus que sur les huit premiers mois de l’année dernière, a indiqué vendredi l’Organisation internationale pour les migrations.

Parmi les victimes se trouvaient 177 femmes et 50 enfants, précise l’OIM, soulignant que le mois d’août a été le plus meurtrier avec 379 migrants morts pendant leur tentative de traversée, «soit près de la moitié du nombre total de décès enregistrés depuis le début de l’année».

Ces chiffres montrent que le nombre de morts sur cette route a plus que doublé par rapport à la même période de l’année dernière, quand l’OIM avait recensé 320 décès. «Au total, pour l’ensemble de 2020, on a enregistré 850 morts sur cette voie de migration, le plus grand nombre de décès enregistrés en une seule année depuis que l’OIM a commencé à collecter les données en 2014», souligne un communiqué de l’organisation. Frank Laczko, le directeur du centre d’analyse des données de l’OIM, a souligné que ces statistiques sont très certainement en-deçà de la réalité. «On estime que les naufrages invisibles, qui ne laissent aucun survivant, sont fréquents sur cette route maritime mais quasiment impossible à corroborer», a-t-il souligné.

36 bateaux ont disparus sans laisser de trace

Même quand des embarcations en détresse sont signalées, il est difficile de déterminer précisément le nombre de personnes disparues. «Durant les huit premiers mois de 2021, 9 386 personnes sont arrivées aux Canaries par la mer, une augmentation de 140% par rapport à la même période de 2020 (3 933)», selon l’OIM. Caminando Fronteras, une ONG espagnole, estime que 36 vaisseaux qui étaient en route pour les îles Canaries ont disparu sans laisser de trace lors du premier semestre de cette année.

Le 14 juillet, l’OIM avait déjà fait état d’un doublement du nombre de morts parmi les migrants tentant de rallier l’Europe en traversant la Méditerranée. Selon les statistiques publiées alors, au moins 1146 personnes sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe au cours du premier semestre 2021. En 2020, 513 avaient péri au cours de la même période, et 674 en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *