Référendum au Congo : Victoire du Oui à 92,96%, l’opposition conteste

Dans un climat de tension, les Congolais, qui ont été appelés aux urnes dimanche 25 octobre, se sont prononcés sur le projet de la nouvelle Constitution.  » Le oui a obtenu 92,96 % des suffrages exprimés », a déclaré le ministre de l’intérieur, Raymond Mboulou, lors de son passage à la télévision nationale, une victoire contestée par l’opposition qui a immédiatement dénoncé « une tricherie ».
sassouSelon les résultats officiels, annoncés ce mardi 27 octobre, 72,44% des électeurs auraient voté permettant ainsi au chef de l’Etat, Denis Sassou-Nguessou, au pouvoir depuis plus de trente ans, de se représenter en 2016.
Des résultats « tripatouillés » selon l’opposition
Hostile au référendum, l’opposition avait appelé au boycott. « Lorsqu’on a vu ce qu’on a vu le jour du vote, annoncer un taux de participation de plus de 72%, c’est extrêmement scandaleux », a déclaré Clément Mierassa, président-fondateur du PSDC (Parti social-démocrate congolais).  » Ce sont des résultats tripatouillés », a-t-il ajouté.
L’UPADS (l’Union panafricaine pour la démocratie sociale), le deuxième parti situé à l’opposition, a, quant à lui, déclaré, à travers son premier secrétaire Pascal Tsaby Mabiala, que Sassou-Nguessou a subi « un camouflet. Les Congolais ne se sont pas déplacés, c’était le mot d’ordre que nous avions donné ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *