Renouvellement des conseils des préfectures et des provinces : le RNI caracole en tête

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) est arrivé en tête avec 429 sièges lors de l’élection des membres des conseils des préfectures et des provinces qui s’est déroulée, mardi, indique un communiqué du ministre de l’Intérieur.

En ce qui concerne la répartition des sièges obtenus selon l’appartenance politique des candidates et candidats vainqueurs et sur la base des résultats du scrutin, le Parti Authenticité et Modernité est arrivé en deuxième position avec 317 sièges, suivi du parti de l’Istiqlal (254 sièges), de l’Union socialiste des forces populaires (103 sièges), du Mouvement Populaire (86 sièges), de l’Union Constitutionnelle (74 sièges) et du Parti du Progrès et du Socialisme (53 sièges), précise la même source.

Les autres formations politiques, au nombre de 12, ont obtenu un total de 41 sièges, alors que 8 sièges sont revenus à des candidates et candidats sans appartenance politique.

Le communiqué relève aussi que les femmes ont réussi pour la première fois à obtenir 486 sièges dans les conseils des préfectures et des provinces, soit un taux de 35,60 % de l’ensemble des sièges à pourvoir.

La même source rappelle que le scrutin relatif à l’élection des membres des conseils des préfectures et des provinces a eu lieu avec la participation du collège électoral composé des membres des conseils communaux de toutes les préfectures et provinces du Royaume, élus lors des élections communales du 8 septembre 2021.

Le nombre des listes de candidature déposées lors de ce scrutin, qui vise à pourvoir 1.365 sièges des conseils des préfectures et des provinces, a atteint un total de 312 listes, comprenant 5 814 candidats (hommes et femmes), soit une moyenne de plus de 4 candidatures pour chaque siège dans chaque préfecture ou province. Le nombre global des candidatures féminines a atteint 2.060 candidates, soit 35,43 % du nombre total des candidatures déposées.

S’agissant du scrutin, l’opération de vote s’est déroulée dans des conditions normales et a connu une participation massive du collège électoral qui a atteint 97,20 % à l’échelle nationale.

Quant aux opérations vote, de dépouillement et de recensement des voix et de proclamation des résultats, elles ont eu lieu en présence des représentants des listes de candidature, aussi bien au niveau des bureaux de vote qu’au niveau des commissions de recensement relevant des préfectures et provinces et ce, conformément aux dispositions de la loi organique n°59.11 relative à l’élection des membres des conseils des collectivités territoriales, précise le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *