Secret Défense : « Maroc, un vent de modernité et d’ouverture »

Le media en ligne salue la réactivité du Maroc face à la pandémie qui lui a permis de « rebondir tout aussi rapidement sur le plan économique et social ». Ce ne sont pas les seuls domaines qui suscitent l’admiration, constate Secret défense qui cite également les plans diplomatique, social et sociétal.

D’emblée la plateforme en ligne relève l’amélioration du climat d’investissement que traduit la progression de 12 % d’investissements directs étrangers (IDE) par rapport à l’exercice dernier. Leur évolution ainsi que leur stabilité entre 2019 et 2020 (due aux secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de l’aérospatial et du textile), ont consacré la position du Maroc en tant que « porte d’entrée européenne et internationale vers le marché africain ».

Pour pallier  aux besoins financiers  du pays « qui ont doublé en 2020 », au vu de la crise causée par la pandémie,  Secret Défense évoque la « stratégie audacieuse » de l’Etat marocain qui a consisté en un appel aux dons, en la mobilisation par le Fonds Mohammed VI pour l’investissement de 15 milliards de dirhams aux PME, et celle de 120 milliards de dirhams du plan de relance, « dont plus de la moitié a déjà été débloquée sous forme de prêts garantis par l’État, selon le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaâboun ». Un décret gouvernemental privilégiant les entreprises marocaines dans la commande publique est venu asseoir cette relance, indique Secret Défense, et a permis  à environ 100 000 entreprises de bénéficier de prêts garantis. Depuis, « l’indice boursier marocain caracole en tête avec près de 10 % de plus-value depuis le début de l’année 2021 », précise le media français.

Plus encore, Secret Défense qualifie l’économie marocaine  de résiliente en ce sens qu’elle s’est intéressée à d’autres volets pour endiguer la crise engendrée par la pandémie,  les réussissant tout autant. La plateforme énumère ainsi la campagne de vaccination au rythme soutenu avec 3000 centres de vaccination ouverts et la réforme de la protection sociale à travers la généralisation de l’assurance-maladie, devenue obligatoire. Une réforme sociétale abolissant l’obligation de prénoms d’origine arabe, s’ajoute à une vague de réformes dans le royaume. Elle illustre « la volonté de cohésion nationale et d’ouverture vis-à-vis de la population berbère, qui représente plus d’un quart des Marocains », souligne le media.

L’ouverture du Maroc est aussi extérieure. Secret Défense cite à cet effet la normalisation des relations avec Israël dès fin 2020, que vient confirmer l’ouverture de lignes directes Maroc-Israel avec le premier vol commercial en provenance de Tel Aviv vers Marrakech en date du 25 juillet 2021 et la « rencontre entre les ambassadeurs des deux pays en France au Centre culturel Patrick et Lina Drahi à Paris ». Le Maroc, poursuit le media  « s’inscrit aujourd’hui comme un acteur incontournable entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Son influence et sa voix reconnue dans les institutions continentales et internationales telles que l’Union africaine et l’ONU lui ouvrent même de nouveaux partenariats, comme celui établi récemment avec la Pologne pour favoriser l’implantation de sociétés polonaises dans le royaume », gage de son ancrage dans la modernité, conclut Secret Défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *