SM le roi et Macron à bord du voyage inaugural de « Al Boraq »

SM le roi Mohammed VI et le président de la République française, Emmanuel Macron, ont inauguré, jeudi à Tanger, le tant attendu Train à Grande Vitesse « Al Boraq » reliant la ville du détroit à Casablanca, un projet inédit dans son genre au Maghreb et sur tout le continent africain, ayant mobilisé des investissements de l’ordre de 22,9 milliards de DH.

À leur arrivée à la nouvelle gare de Tanger-Ville, les deux chefs d’État ont se sont rendus à la billetterie de la gare où deux tickets authentiques ont été remis aux deux chefs d’Etat à titre symbolique, avant de se diriger vers le quai central pour prendre place dans le Train à Grande Vitesse Al Boraq » qui a mené SM le roi Mohammed VI et Emmanuel Macron à Rabat.

Al Boraq est la première étape du schéma directeur pour le développement du réseau de lignes pour Train à Grande Vitesse au Maroc (TGVM), un schéma directeur de développement planifié, à moyen et long termes, avec l’objectif de répondre à l’évolution de la mobilité au sein du royaume.

La Ligne à Grande Vitesse Tanger-Casablanca permet de relier ces deux grands pôles économiques, en apportant une solution convenable et durable à une demande de mobilité en croissance continue. Grâce à cette première ligne, les temps de parcours sont considérablement réduits et passent à 50 minutes au lieu de 3h15mn pour le voyage Tanger-Kénitra, 1h20mn au lieu de 3h45mn pour Tanger-Rabat, et 2h10mn au lieu de 4h45mn pour Tanger-Casablanca.

Outre le gain remarquable en temps de parcours, la Ligne à Grande Vitesse Tanger-Casablanca permet de rapprocher les villes et accélérer la mobilité entre les deux métropoles, accroître le nombre de passagers de 3 millions par an à plus de 6 millions dès la 3ème année d’exploitation, renforcer la sécurité routière et la protection de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *