terrorisme: Un marocain parmi deux individus qui menaçaient de commettre des attentats à la bombe contre le PP à Madrid et Barcelone

Des agents de la police nationale espagnole ont arrêté, lundi, deux individus accusés d’avoir envoyé une lettre contenant des menaces d’attentats à la bombe contre le siège du Parti populaire (PP au pouvoir), à Madrid et Barcelone, et contre le Président du gouvernement Mariano Rajoy et la présidente du PP à Madrid, Esperanza Aguirre.

De sources proches de l’enquête ont indiqué à Europa Press, que ces deux individus, un d’origine marocaine et l’autre italienne, menaçaient de commettre ces attentats au nom d’’’Allah’’ et des frères musulmans.

Âgés respectivement de 41 et 43 ans, J.E.H.B. et R.M, avaient déjà fait de la prison en Espagne.

Le PP à Madrid a informé la police de la réception de la dite missive qui se referait également au leader du pseudo Etat islamique, Abou Bakr Al Baghdadi.  Une fois saisie, la police a enclenché l’enquête sous la supervision du juge d’instruction central de l’Audience nationale, qui a ordonné les arrestations.

L’individu d’origine marocaine dispose de la nationalité espagnole.

L’Espagne, rappelle-t-on, compte actuellement 81 prisonniers djihadistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *