Un expert internationalàl’ONU : la gestion par le Maroc des ressources naturelles du Sahara est légale

Le juriste islandais, Steingrimur Saevarr Olafsson, a mis en avant, mercredi devant la 4e Commission de l’ONU à New York, les arguments confirmant la légalité de la gestion des ressources naturelles du Sahara par le Maroc.

Le droit du Maroc sur les ressources naturelles est légal pour plusieurs raisons, parmi lesquelles le fait que le Maroc est souverain sur la région et, partant, agit en conséquence au profit de ses populations”, a déclaré le pétitionnaire islandais, Steingrimur Saevarr Olafsson, dans une intervention dans le cadre du débat général de la 4e Commission de l’ONU à New York.

Il a ajouté que le dynamisme économique du Maroc tient compte des intérêts de la population locale et, selon leur volonté, les revenus sont réinvestis dans la région du Sahara au profit et en concertation avec la population locale, comme l’ont expressément déclaré le Cour de justice européenne, le Conseil européen, la Commission européenne et le Parlement européen.

Et d’ajouter que le niveau de vie au Sahara est l’un des plus élevés au Maroc dans le cadre d’une dynamique inscrite dans la durée.

Olafsson a, dans ce cadre, estimé que le fait d’accuser le Maroc de piller des ressources naturelles au Sahara ne respecte pas les normes juridiques internationales, car, a-t-il expliqué, pendant des centaines d’années auparavant, ce territoire n’était connu que sous le nom du Sahara marocain.

L’expert islandais a, par ailleurs, souligné que le processus axé sur le développement adopté par le Maroc va de pair avec la mise en œuvre du modèle de développement pour les provinces du sud et de la régionalisation avancée que le Maroc cherche à réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *