Un premier cas d’Ebola confirmé en RD Congo

Dimanche, un premier cas de fièvre hémorragique Ebola a été enregistré à Goma, une grande ville en République démocratique du Congo.

L’information est tombée dimanche 14 juillet. Le ministère de la Santé de la RD Congo a affirmé qu’un cas de fièvre hémorragique Ebola a été enregistré à Goma, une ville d’un million d’habitants.

C’est la plus grande ville touchée par l’épidémie depuis le début en août 2018. Le malade, identifié et vacciné, est un pasteur qui a effectué voyage à Butembo, une ville à 200-300 km au nord de Goma. Son voyage a commencé vendredi après que «ses premiers symptômes sont apparus le 9 juillet», précise le communiqué du ministère.

«Dès son retour à Goma ce dimanche matin, il s’est rendu dans un centre de santé pour continuer son traitement [et les personnels soignants] ont immédiatement alerté les équipes de la riposte Ebola, qui l’ont transféré au centre de traitement. Vers 15h, les résultats du test laboratoire ont confirmé qu’il était positif à Ebola».

Les autorités ont appelé au calme, estimant qu’«en raison de la rapidité avec laquelle le patient a été identifié, le risque de propagation dans le reste de la ville de Goma reste très faible».

Pour rappel, dans l’Est de la RDC, Ebola est la deuxième plus grande épidémie ravageuse dans l’histoire. « Il y a eu 1.561 décès confirmés, 694 personnes guéries et 160.239, vaccinées », lit-on dans le bulletin quotidien du ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *