USA : la Chambre des représentants bloque une motion de destitution contre Donald Trump

Mercredi, la Chambre des représentants des Etats-Unis a voté pour le rejet de la motion de destitution du président Trump. Ce texte a été présenté par le démocrate Al Green, suite aux attaques de Trump sur Twitter, contre quatre élues démocrates issues de minorités.

Le texte a largement été rejeté par les représentants : 332 voix pour et 95 contre. Une majorité des 235 élus démocrates s’est alliée aux républicains pour reporter l’examen de cette motion à une date indéterminée.

Pourtant, c’est la première fois que la Chambre des représentants était appelée à se prononcer sur la destitution de Trump depuis son élection en 2016. Le texte a été présenté par Al Green, en raison des propos «racistes et xénophobes» prononcés par Trump contre des élues démocrate.

Selon plusieurs démocrates, une motion de destitution serait vouée à l’échec devant un Sénat contrôlé par les républicains. Ce qui offrirait à Donald Trump «l’occasion de se déclarer blanchi juste avant les élections de 2020».

Suite à ce rejet, Trump a réagi sur Twitter, estimant que «le projet de destitution contre le président qui a amené le plus grand boom économique que notre pays ait jamais connu, le meilleur taux d’emploi, la plus grande baisse d’impôts (…) est maintenant enterré. Cela ne devrait plus jamais être autorisé contre un autre président des États-Unis !». 

A noter que plusieurs enquêtes parlementaires sur Donald Trump et son entourage sont actuellement menées par plusieurs commissions parlementaires contrôlées par des démocrates.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *