Yémen: 48 rebelles tués dans des combats

 Quarante-huit rebelles Houthis ont été tués dans de nouveaux raids au sud de la ville de Marib, a indiqué mardi la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen. « Six véhicules militaires ont été détruits et 48 éléments terroristes tués » au cours des 24 dernières heures à Al-Jawba –situé à 50 km au sud de Marib– et à Al-Kassara –situé à 30 km au nord-ouest de Marib–, a déclaré la coalition dans un communiqué diffusé par l’agence officielle saoudienne SPA. Dernier bastion du gouvernement dans le nord du Yémen, largement dominé par les Houthis, Marib, chef-lieu de la province qui porte le même nom, est au cœur d’une violente bataille.

Les deux camps se livrent une guerre dévastatrice depuis 2014, date à laquelle les Houthis, proches de l’Iran, se sont emparés de la capitale Sanaa (nord).

Depuis 2015, la coalition dirigée par les Saoudiens intervient pour appuyer les forces loyalistes en peine face aux rebelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *